lundi 22 juin 2015

UNE MÉDECINE SANS MÉDECIN - (8)






              Toi, pauvre pékin inculte, malade et tremblant de peur, assis devant un de ces Professeurs Sommités, attendant l’ordonnance de la sentence ; cancer, Sida, Alzheimer, Parkinson… et le mode de torture ; opération, ponction, greffe, rayons, chimio, dialyse, etc. – ne vous inquiétez pas, gardez un bon moral, tout va bien se passer, dit-il en vous tapant sur l’épaule, de toute façon il n’y a pas d’autre alternative, au revoir. Merci docteur, merci la médecine, merci la science, ouf… me voilà rassuré, je me couche dans mon moelleux lit blanc électrique, tranquillisé ; je suis en de bonnes mains.

Immédiatement la «Machinal» (contraction de machine et hôpital) se met en marche. Happé brutalement par l’organisation tentaculaire de la pieuvre médicale, malaxé, broyé, trituré, analysé et habillé-blanchi. Exclu du monde des biens portants, ton nom n’est plus – Dupont, Martin ou Schmidt mais le lympho-sarcome de la 603, ou le cas intéressant de la 306. Transféré, dans la Ville des «atteints», ta nouvelle adresse c’est : Hôpital Pitié-Espérance – service d’oncologie – No 603 – pseudo : «Patient 1024».

Parfois, si t’es né sous une bonne étoile et avec une solide constitution, ta maladie va être tuée avant toi et le miracle s’accomplit, tu t’en sors, certes moribond et affaibli, mais toujours vivant. Immédiatement t’es rejeté hors les murs de l’antre de la pieuvre – comme un vulgaire morceau de bidoche inconsommable. 

Pour mieux t’attendrir, on te file une dizaine de boîtes de bonbons colorés à consommer régulièrement, dans l’hypothèse d’une rechute, au cas où ton corps se rebellerait et voudrait en faire à sa tête et reprendre les commandes, ça c’est le scénario pour les 95 % des «croyants». 

Ne mettre que le petit doigt dans l’engrenage de cette machinerie bien huilée, et hop… tout le corps y passe, y compris ta tête et ce qu’il y a dedans. Tu ne le sais pas encore, mais en plus, ce que tu as perdu de plus cher, c’est la liberté sur ta vie et sur ta mort. Perdre son âme pour sauver son corps, c’est le prix à payer pour exister encore un bout de temps.

Pour les autres, les rebelles, les aventuriers, les allumés, les éclairés, les ressuscités, les miraculés – Il existe une autre voie, une autre médecine, une médecine sans médecins  !!! Enfin, presque, puisque chacun est son propre médecin.

Menteur, charlatan, imposteur, démagogue… je vous entends hurler, anathématiser, condamner, vous tous, les professionnels de la restauration des corps, les salariés des services de maintenance du vivant, les spécialistes des transplantations Nobellisé :
Sommités, Grands Professeurs, Médecin, Docteurs : spécialistes en spécialités – anesthésistes du cerveau – radiologues qui irradient – IRMistes – généralistes.

Mettons à part les chirurgiens, tant qu’il y aura des guerres, des attentats, des voitures et des trains qui se crashent, ils seront nécessaires pour le rafistolage des corps déchiquetés par la bestialité humaine. 

 Mais n’oublions pas les principaux pourvoyeurs-fournisseurs de la «Machinal» ; les «Pharma» en connivence avec les industriels de l’agro-alimentaire, accompagnés de leurs petits soldats aux ordres ; chimistes, biologistes, généticiens, chercheurs ; tous dans le même sac. Pour eux, un seul credo, le fric et la gloire, à n’importe quel prix. Pour cela, une formule simple, rendre les gens malades, de plus en plus malades, mais attention… sans les tuer immédiatement, ainsi impossible de faire le lien, t’es foutu en 30 ou 40 ans, pas de preuves, pas de liens scientifiques avérés, selon la formule consacrée, le crime parfait. Tous y trouvent leur compte et entassent leurs milliards sur des milliards de morts, d’insupportables souffrances, des montagnes de désespoirs.

Absout, non, quand même pas – Une justice tout de même, tout ce beau monde est sur le même bateau, et n’échappe pas à la sinistre faucheuse, qu’ils ont mise en place. Toutes ces maladies sournoises, répandues par leurs soins, ils finissent eux aussi par en mourir… ouf. Dieu pardonne-leur si tu veux, ils ne savaient peut-être pas ce qu’ils faisaient, mais moi je ne leur pardonnerai jamais, car je suis certain qu’ils le savaient. Tous complices, tous coupables.

La preuve… !! une seule suffira ; pourquoi ne cherchent-ils jamais la véritable cause des maladies, la cause ultime, celle qui mettrait fin à la plupart d’entre elles, celle qui redonnerait l’espoir d’une vie meilleure, sans cette épée de Damocles en forme de crabe suspendue sur chacun d’entre nous.

En… mettons 2 à 300 ans, mais particulièrement ces 50 dernières années pas l’ombre d’une piste, pas la moindre idée de génie, malgré les milliards consacrés à la recherche, au contraire, des nouvelles maladies surgissent et parfois resurgissent à tout moment. Hélas, il n’y a aucune chance qu’ils la trouvent dans leurs laboratoires, ni dans les binoculaires des super-microscopes, encore moins dans les gènes, pourtant bien pratiques comme boucs émissaires – c’est génétique et héréditaire – point à la ligne. Ah oui !! et pourquoi ces gènes s’altèrent-ils ? Eux qui ont fait ce que nous sommes, eux qui viennent du fond des temps, eux qui sont à l’origine du vivant – mystère !!!! Pas tant que ça, tous les biogénéticiens le savent – il n’y a que deux choses capables de modifier les gènes : les radiations et les produits chimiques. Je vous laisse conclure.

Toutes professions confondues œuvrant dans le médical, le paramédical, la recherche, l’industrie alimentaire et l’agro-industrie, c’est plus de 500 millions de travailleurs hautement qualifiés, à travers le monde. Un système de santé global brassant des milliards de $.

Vous vous rendez compte si Jésus revenait et guérissait tous les malades ou si un génie découvrait la panacée universelle !! Ce qui en résulterait, c’est des millions de personnes au chômage et une terrible crise économique. Rassurez-vous… ILS ne laisseront jamais un tel prodige s’accomplir ni aucune formule infaillible voir le jour. C’est toute la société industrielle moderne, construite par les scientifiques qui serait remise en cause.











Prochain article : La vie est unique

http://alertevotrecorpsvousparle.blogspot.ch/2015/06/la-vie-est-unique.html