lundi 1 février 2016

ARTICLE N°8 - JAMBES ET PIEDS


LES JAMBES









Varices : cette condition reflète des troubles de la digestion intestinale et des fonctions excrétoires. Dysfonctionnement  du foie, de la vésicule biliaire et de la rate/pancréas. Les varices sont produites par l’excès de liquides, de boissons, jus de fruits et parfois d’huile.


Œdème : L’organisme tente continuellement de faire l’équilibre entre les liquides que nous perdons (dans l’urine, les selles, par la transpiration) et ceux que nous consommons (boissons et aliments). Cet ajustement est assuré notamment par les reins. La rétention d’eau se produit lorsque l’organisme emmagasine plus d’eau qu’il n’en élimine. À cause du phénomène de la gravité, la rétention d’eau est plus apparente aux chevilles et aux pieds.







Cause :
  • Chaleur - Elle dilate les vaisseaux sanguins ;
  • Alimentation riche en sel. Le sel a la propriété de retenir l’eau dans l’organisme ;
  • Médicaments. Certains médicaments contre l’hypertension (bloqueurs calciques), les corticoïdes.
  • Varices. Ces veines bleuâtres et dilatées sont associées à un ralentissement du retour veineux ;
  • Thrombophlébite aiguë. Inflammation d’une veine avec formation d’un caillot. Elle se manifeste notamment par des douleurs et par un gonflement du membre inférieur où se situe l’inflammation;
  • Insuffisance rénale. L’une des fonctions du rein étant d’assurer l’évacuation de l’eau, il va de soi qu’un rein qui fonctionne moins bien empêche l’organisme de se débarrasser des liquides en excès. 
  • Affections du foie, cirrhose. Parce que le foie est un filtre du système sanguin, tout dysfonctionnement entraîne une augmentation de la pression dans le circuit veineux. Ce qui se traduit par une dilatation des vaisseaux et un œdème ;
  • Insuffisance cardiaque. Lorsque le ventricule gauche n’est plus capable de pomper le sang vers l’organisme, le sang s’accumule et cela surcharge le ventricule droit, qui, lui, n’est plus capable de pomper le sang arrivant de la périphérie. Toute cette accumulation de sang cause une très forte pression dans les vaisseaux sanguins, lesquels se dilatent et entraînent un œdème.



********************




LES PIEDS







Comme les mains et les doigts, les pieds et les orteils sont des extensions importantes du corps, reflétant la constitution et la condition physique et mentale dans leur ensemble. Ils correspondent également aux divers organes et fonctions importantes. Chaque condition spécifique des pieds et des orteils est en rapport direct avec les organes, les systèmes et leurs fonctions, ainsi qu'avec les tendances mentales corolaires. 
Les mains, avec leur forme plus dilatée, correspondent aux parties supérieures et inférieures du corps (poumons, cœur, intestins). Par contre, en étant plus compacts, les pieds sont en relation avec les organes localisés au milieu du corps (foie, vésicule biliaire, rate/pancréas, estomac, reins, vessie). Les bras et les mains représentent le rapport horizontal entre la partie centrale et la périphérie du corps, alors que les jambes et les pieds en représentent le rapport vertical. 

Caractéristiques générales des pieds

A. La taille. - La taille des pieds, y compris la largeur et la longueur, est généralement proportionnelle aux dimensions corporelles. Cependant, il existe des variations selon la constitution individuelle. Les pieds plus grands reflètent une bonne santé et activité des organes situés au milieu du corps (foie, vésicule biliaire, rate/pancréas, estomac, reins). 

Les pieds plus petits révèlent la bonne constitution des organes localisés dans les parties inférieures et supérieures du corps (poumons, gros intestin, cœur, intestin grêle). 
Généralement, les personnes ayant des pieds plus grands ont des tendances d'ordre plutôt mental, esthétique, ainsi qu'un meilleur intellect, alors que les personnes dont les pieds sont plus petits ont une meilleure vitalité physique et sont plus tolérantes. 

B. L'épaisseur du pied. - Un cou-de-pied supérieur bien développé reflète une nature active physiquement, produite par une consommation relativement importante de protéines et de minéraux. S'il est moins proéminent, il indique un caractère plus actif mentalement, causé par l'absorption d'hydrates de carbone et de liquides. En règle générale, les personnes du premier groupe ont des pieds plus étroits que celles du second groupe, chez lesquelles ils sont plus larges. 




C. La voûte plantaire. 

Une voûte plantaire bien développée reflète une musculature plus contractée, permettant un fonctionnement plus actif du pied. Cette condition est produite par une consommation relativement faible de liquides, de fruits, de leur jus et d'autres aliments yin. Elle est essentielle pour les sportifs, les danseurs et autres professionnels actifs physiquement. Moins développée, elle reflète des muscles et des tissus plus relâchés, ainsi qu'une tendance à être moins actif physiquement. Ce type de personne a généralement une bonne activité mentale, surtout dans le domaine de la compréhension esthétique, artistique ou religieuse. C'est la raison pour laquelle on remarque très souvent cette condition chez les penseurs, les écrivains, les musiciens, les artistes et les religieux. La cause de cet état réside dans une plus grande absorption de liquides, de fruits, de leurs jus et autres aliments yin.

D. La souplesse articulaire des pieds. Normalement, les articulations des chevilles et des orteils devraient être très souples et plier facilement dans tous les sens. Cependant, à l'heure actuelle, on peut observer une perte de cette souplesse, causée par le durcissement des artères, des muscles et des articulations, provoqué par l'excès d'aliments riches en cholestérol et en graisses saturées. Les protéines animales accommodées avec du sel produisent également ce manque de souplesse. La flexibilité des pieds et des orteils ne reflète pas seulement la mobilité physique mais aussi l'esprit d'adaptation. Lorsque cette souplesse diminue, le style de vie devient plus rigide et moins adapté aux fluctuations de l'environnement naturel et social. 





E. La largeur des pieds. Une largeur (au niveau de la partie charnue  de la plante du pied) plus étroite que la moyenne (à peu près un tiers au moins de la longueur du pied) est causée par la consommation d'aliments yang d'origine animale ou végétale, et par une moindre absorption de liquides. Cette condition reflète une nature active physiquement et mentalement. Une largeur dépassant le tiers de la longueur du pied est due à une alimentation yin de qualité végétale (salades, fruits, liquides). Dans ce cas, on peut observer chez ces personnes une activité physique plus restreinte et une bonne compréhension des domaines esthétique et métaphysique. 









LA FORME DU PIED


Le pied plat (3)
Contrairement à une affirmation courante l´affaissement de la voûte plantaire ne résulte pas uniquement de facteurs héréditaires. Souvent, il est la conséquence d'un relâchement musculaire provoqué par un régime alimentaire composé exclusivement de crudités. Outre que ce type d'alimentation soit mal ajusté sous nos climats, il renforce généralement un terrain déjà prédisposé à la dilatation. Dans un premier temps les orteils s'écartent comme un éventail, secondairement l'épatement s'accentue de plus en plus entraînant une cascade de troubles articulaires, vertébraux et crâniens. Le déplacement des pieds dans la marche ou dans la course n'en est guère favorisé. surtout si l'articulation coxo-fémorale est déjà perturbée. 
Tout bien considéré un plan de reconstruction est progressivement réalisable. Sinon en totalité, au moins en partie; la voûte plantaire peut être remodelée ; on doit souligner autant l'importance des exercices de renforcement musculaire que d'une nourriture de raffermissement : des céréales complètes peuvent être associées avec des légumes et des légumineuses. La consommation des fruits doit être modérée. 



Le pied creux (4)
La déformation se caractérise dans la manière où le cou de pied est construit. Son allure pyramidale correspond au cintrage exagéré de la plante du pied, ce qui n'autorise une adhésion au sol qu'au niveau du talon et des orteils. Un tel pied, plus ou moins arthrosé, ne se déroule plus dans le pas et la marche risque d'être de plus en plus bridée…
La détermination exacte de l'incidence des différents facteurs qui concourent à cette déformation n'est guère facile; tantôt c'est l'influence héréditaire qui semble être la cause, tantôt une nourriture fortement carnée ou l'abus du seI ... Ce qui fait que la déformation existe peut être la réunion de toutes ces causes. 
Le cas échéant, il n'est pas inutile de réfléchir sur les effets désastreux des chaussures à hauts talons. En particulier, on retiendra que l'engagement, en pression, de l'avant-pied vers l'extrémité de la chaussure occasionne la congestion, voire l'ankylose des orteils, et une crispation de tout le pied. Hors ces effets, des troubles tels que l'inflammation de membrane synoviale ou une tendinite surviennent parfois.


DÉFORMATION DU PIED  - (Planche A) 



Fig. 1 - Le deuxième orteil parfois s'allonge, rappelant le "pied grec“ et il dépasse nettement le gros orteil. C'est l'indice d'une gastrite de caractère chronique se précisant après le repas par une sensation de pesanteur et de ballonnement dans la région de l'épigastre. Une inflammation entraîne une ptôse de l'estomac et conjointement l'orteil s'allonge. 


Fig. 2 - La déformation se manifeste par l'élargissement dans le sens transversal du deuxième orteil. Il ressemble à un marteau. 
Il faut alors supposer une hyperdilatation localisée surtout au niveau de la grande courbure de l'estomac. Plus la poche s'élargit plus l'orteil prend de l’ampleur.




Planche A


En pointillé, sur l'illustration est signalée, sous le gros orteil, une déformation nommée "hallus valgus". Cela a l'apparence d'un gros oignon. 


Fonctionnellement on constate une altération de la forme d'un ou plusieurs petits os du pied et un déséquilibre musculaire. 
En outre “ l’hallus valgus" signale une congestion de l'épigastre accompagnée souvent de troubles digestifs. Chez des personnes âgées, il est fréquent que des rhumatismes accentuent le caractère déformant et provoquent des douleurs et à la longue compromettent la marche.  
Pour enrayer ce phénomène, en premier lieu il est souhaitable de reconnaître les erreurs alimentaires qui engendrent l'accumulation de résidus acides formés en abondance par la viande. Une perturbation de la flore digestive préside l'apparition de rhumatismes ou d'arthrites. 
En ce qui concerne l'hallus valgus évitez l'excès de minéraux et de sel. Localement, appliquez des cataplasmes de choux que l'on utilise aussi bien contre les douleurs rhumatismales, la goutte et la sciatique. Appliquer des cataplasmes d'argile froid. Faire des bains de pied avec de l'eau tiède additionnée de quelques gouttes d'essence de pin ou de romarin. Ne pas garder les pieds dans l'eau trop longtemps. 
Il convient de marcher, le plus possible, pieds nus. Ne pas oublier, pendant les vacances de plonger Ies pieds dans le sable chaud de la plage. 

Fig. 3 - Les cors et les durillons en différents endroits particulièrement exposés au frottement de la chaussure représentent une induration progressive de l'épiderme jusqu'à devenir aussi dure que de la corne. 
L'œil de perdrix est un petit cor situé entre les doigts de pieds. C'est une induration comportant une masse dure et en son centre une matière dense due à l'épaississement de la couche cornée, on l'appelle kératose. 
Bien que l'on attribue les cors aux pressions et aux frottements, il faut signaler qu'ils ont tendance à apparaître sur des régions cutanées particulièrement acides et humides.
La tendance aux pieds enflés confirme l'excès de liquides dans le corps et un trouble de fonctionnement du système reins-vessie.




Fig. 4 - Lorsque les orteils sont divergents, en éventail, on présume une fatigue de l'organe correspondant, par exemple au niveau du gros orteil c'est une hypotonie de la rate-pancréas et au niveau du cinquième orteil, une hypotonie de la vessie. L'élargissement du petit orteil signale la dilatation de la vessie. 

Fig. 5 - Les orteils convergents ayant tendance à se superposer, indiquent une congestion des organes. Il est recommandé, dans ce cas, d'appliquer des compresses de gingembre sur la peau, dans la région de l'organe concerné. Pour ce faire, porter de l'eau à ébullition; réduire alors la flamme et mettre dans l'eau la valeur d'une cuillerée à soupe de racine fraîche de gingembre râpé par litre d'eau. Pendant que l'eau est encore chaude, y tremper une serviette; après l'avoir essorée, la placer sur la zone congestionnée aussi longtemps qu'elle reste chaude. Renouveler 5 ou 6 fois par jour, pendant une semaine. Il est aussi recommandé de prendre des bains de pieds au gingembre. 

Figure 6  de la planche A :

Secteur a)
Mycoses. 
Il s'agit d'affections atteignant surtout les espaces interdigitaux, la zone autour des ongles, et dûes à des champignons parasites. On l'appelle "le pied d'athlète" (à cause d'une contagion courante dans les douches-vestiaires sportifs). Les atteintes évoluent parfois en fissures douloureuses qui peuvent gêner la marche; dans certains cas, elles dégénèrent en infections. 
Plus fréquemment les mycoses apparaissent sur les pieds à sueurs acides et abondantes. 










Secteur b) 
Callosités.
En différentes parties du pied et même aux extrémités se forment des caIIosités, c'est-à-dire un épaississement et un durcissement de l'épiderme; à mettre en relation avec des excès alimentaires : surcharge en produits animaux. Un durcissement des artères est un symptôme complémentaire. 

Secteur c) 
Un dépôt jaune à cet emplacement signale un trouble de la vésicule biliaire. 

Secteur d) 
Au centre de la voûte plantaire ou, quelquefois même dans le creux de la paume de la main, se forment des gouttes de transpiration c’est l´indice d'excès de liquide dans le corps et d'une tendance à la rétention, Les pieds humides et froids sont reliés à des troubles de l'audition, de la digestion et du sommeil. 

Secteur e) Cette zone fendillée correspond à un trouble de la rate et du pancréas. 

Secteur f)  Humidité et transpiration signalent une tendance à la fluidité des matières fécales. 

Secteur g) Des dépôts jaunes localisés dans cette zone signifient la présence de mucosités dans la vessie. 

Secteur h) Talon fendillé : Les troubles du système circulatoire veineux font apparaître des crevasses profondes. Un signe identique survient souvent à la base de la paume de la main.

Secteur i) j) k) l) : D'une façon générale l'apparition à la base d'un orteil, d'une callosité indique une perturbation au niveau d'un organe ou d'une fonction. 

Correspondance :
i - Deuxième orteil  = coeur
j-  Troisième orteil   = rate
k - Quatrième orteil = poumons 
l - Cinquième orteil  = vessie-reins 

Environ deux centimètres sous le troisième orteil se trouve la zone correspondant aux reins. 

Secteur m) Une caIIosité sur la bordure externe du gros orteil signifie un excès de protéines animales et un trouble de la rate-pancréas. Rappelons que les perturbations de cet organe (situé entre l'estomac et les fausses côtes dans le hypocondre gauche) peuvent entraîner des variations dans la production des globules blancs. L'accroissement de ces globules, nommés leucocytes, est souligné en cas d'infections ou de maladie du sang (leucémie). Certains terrains manquant de magnésium peuvent être plus sensibles aux variations quantitatives des leucocytes. 

CONSEILS PRATIQUES : 

En règle générale, il est indispensable d'agir au niveau de la malnutrition et de la surnutrition.  
II faut naturellement soigner les pieds stressés, traumatisés et endommagés de quelque façon en évitant si possible l'intervention chirurgicale. 
Une mesure salutaire sera d'abord de ce chausser correctement. Pas de semelle de crêpe en cas de transpiration excessive. 
Éliminer les semelles épaisses et rigides évite les foulures. Trouver chaussure à son pied, c'est faire le choix d'un article en cuir, léger et souple. 
Les chaussettes en fibres synthétiques entravent la respiration du pied et aggrave la fermentation et la transpiration. II y a, certes, de bonnes raisons de porter des chaussettes en fil d'écosse ou 100% coton. Certaines personnes qui ont tendance à transpirer abondamment préfèrent la laine pour ses qualités d’absorption.
Surtout ne pas enduire le pied de crème "anti-transpiration" ni l´asperger de produits chimiques contenus dans les "atomiseurs miracles". 
Donner de l'air aux pieds, les masser à sec ou avec de l'huile de lavande, de l'huile d'amande douce. Ne pas manquer l'occasion de prendre un bain de ruisseau ou une "trempette" dans la mer un bain de sable ou de boue, d'argile. 

Orientation.

Pieds orientés vers l'intérieur ou l'extérieur.  
L'orientation des pieds vers l’extérieur (B), pendant la marche, est causée par la contraction de la base de la colonne vertébrale. Cette condition est en rapport avec la surconsommation de produits animaux et reflète un caractère agressif, progressiste et extraverti, tant physiquement que mentalement. Chez une femme, cela peut indiquer une rétroversion de l'utérus. 
Par contre, une orientation vers l'intérieur  (C) révèle une base de l'épine dorsale moins contractée, causée par la consommation d'aliments de qualité végétale et reflétant un caractère doux, conservateur et introverti, physiquement et mentalement. Ce genre de forme est courante chez les Orientaux, alors que les Occidentaux ont plus souvent les pieds orientés vers l'extérieur, ce qui d'ailleurs devient de plus en plus fréquent à notre époque, au contraire des anciennes générations. Les hommes en bonne santé et suivant des pratiques alimentaires harmonieuses devraient avoir les pieds parallèles ou légèrement orientés vers l'extérieur. En ce qui concerne les femmes, leurs pieds devraient être parallèles ou légèrement orientés vers l'intérieur. 

LA COULEUR DES PIEDS

Les pieds doivent avoir la même teinte nette et claire que le reste du corps. Chaque coloration est un signe de déséquilibre. 
A. Rouge. Une coloration rouge apparaît généralement aux extrémités des pieds, des orteils, des côtés et du cou-de-pied lors de l'expansion des capillaires sanguins dans ces zones, provoquée par la surconsommation de liquide et autres aliments yin (sucre, sucreries, fruits, jus de fruits, boissons sucrées, produits chimiques, drogues et médicaments). Cette coloration reflète une hyper-activité du cœur, des reins, du pouls, de la respiration et des systèmes circulatoire et excrétoire. On peut également constater des mictions fréquentes. Mentalement, ce genre de personnes perdent souvent leur clairvoyance et éprouvent une fatigue générale. 
B. Violette. Cette teinte apparaît aussi souvent à la périphérie des pieds et elle est causée par la surconsommation d'aliments très yin (sucre, sucreries, fruits, jus de fruits et plus probablement par les produits chimiques, drogues ou médicaments). Toutes les fonctions importantes sont déséquilibrées, surtout circulatoires, excrétoires et reproductives.

C. D'autres teintes peuvent apparaître, mais plus rarement le jaune, le vert, le blanc ou une teinte foncée. Elles reflètent les anomalies de certains organes et leurs fonctions, par exemple: 



D. La coloration anormale de certains orteils ou de leurs zones corollaires sont un signe d'organes et de fonctions hyper-actifs, habituellement produits par l'excès d'aliments et de boissons yin. Une teinte verte, à l'intérieur du pied et vers la cheville reflète une possibilité de cancer au niveau de la rate et du système lymphatique. Il en va de même pour le cinquième orteil et sa zone corollaire, à l'extérieur du pied et en dessous de la cheville. Si cette teinte verdâtre se manifeste, il est à craindre qu'une condition cancéreuse se développe au niveau de l'utérus, des ovaires ou de la prostate, si elle apparaît sur le cou-de-pied; dans le prolongement du second et du troisième orteil, c'est alors l'estomac qui est concerné; de même pour le foie et la vésicule biliaire, si cette teinte se marque sur le quatrième orteil et sa zone corollaire, jusqu'en dessous de la cheville. 





La plante des pieds reflète l'ensemble du corps et chaque zone correspond à une partie du corps. Diverses physiothérapies (massage, réflexologie et moxibustion) se servent de ces correspondances pour activer la stagnation d'organes ou de systèmes.








Si l'on constate un durcissement, une tension ou une douleur lors d'une pression sur diverses zones de la plante du pied, c'est un signe que les organes et fonctions correspondants sont anormaux. Ces anomalies sont causées par la stagnation du flux de l'énergie et de la circulation sanguine, provoquée par l'abus de produits animaux, d'aliments riches en graisse d'origine animale ou végétale, de sucre, de fruits et de liquides. Normalement, lors d'une pression, la plante du pied devrait être molle et élastique, reflétant un harmonieux métabolisme des conditions physiques et mentales. Une augmentation des symptômes de durcissement et de douleur prouve qu'il y a un processus de dégénérescence. Ces problèmes peuvent être soulagés par un bon traitement thérapeutique et une alimentation correcte. 













*********************







Prochain article  du manuel de diagnostic. 


N° 9 - “La silhouette féminine“.









Gérard Wenker - février 2016 - La Sarraz 1315 - CH.