mardi 1 septembre 2015

N°5 – LES CHEVEUX, LE FRONT, LA LANGUE.


LES CHEVEUX 

Les poils se développant sur le corps sont une élimination d’un excès de nourriture. Le système pileux est composé principalement de protéines, de graisses, de minéraux, et également d’hydrates de carbone, qui se transforment en protéines et en graisses dans l’organisme. Le système pileux se divise en deux catégories principales : 
Les cheveux ou poils poussant en montant, comme les cheveux de la tête. Ceux qui poussent en descendant, comme la moustache, la barbe et presque tous les poils du corps.  



Nous pouvons diagnostiquer 4 différents types de cheveux, en fonction des conditions climatiques, comme suit :
1° – Avec quatre saisons tempérées (yin) =
Bruns, marrons et noirs, légèrement plus durs, raides, (yin). 
2° – Chaud, semi-tropical. Indonésie, (yang) =
Foncés ou noirs, durs et raides (yang). 
3° – Plus chaud, avec 1 ou 2 saisons (Afrique) (yang). =
Noirs, durs et frisés (yang). 
4° – Extrême Nord, 2 saisons, froides et tempérées. Jours longs et jours courts. Alimentation plus yang.
Cheveux roux drus yang (Viking) – Cheveux blonds souples, Suédois, Norvégien.


Le système pileux montant est produit par une alimentation de qualité végétale, y compris les hydrates de carbone, et le descendant par les protéines et les graisses animales. 
Le système pileux dans son ensemble ressemble aux arbres et aux plantes croissant à la surface de la Terre. Une qualité de cheveux dure, claire ou foncée, humide ou sèche, épaisse ou fine, etc., reflète très clairement la constitution et la condition physique et mentale. Par exemple, les populations nordiques vivant dans un climat peu ensoleillé ont d’habitude des cheveux blonds, fins et mous. Les habitants des régions plus chaudes et soumises à un soleil plus fort, ont des cheveux plus foncés et plus durs. Ces variations climatiques produisent une alimentation spécifique qui par la suite influe sur la qualité des cheveux.
En suivant ces principes, on peut constater qu’une condition physique yang, constituée par une alimentation yang, produit un type de cheveux yin, et inversement. Aussi est-il facile de comprendre qu’un enfant d’une condition plutôt yang (plus petit, température plus élevée, etc.), produira un type de cheveux plus yin (mous, bouclés et d’une teinte claire) et qu’en grandissant sa chevelure se transformera et deviendra en général plus dure, raide et d’une couleur plus foncée. 



D’une manière générale, les cheveux sont le reflet des villosités intestinales, on appelle villosités intestinales les petits replis, en forme de doigts, de 0,5 mm de long qui tapissent la paroi interne de l’intestin grêle. Leur nombre considérable (plus de 10 millions) crée une grande surface de contact entre les aliments et la paroi intestinale : 140 m2 chez un adulte. On parle de surface d’absorption intestinale le passage des nutriments à travers la paroi intestinale, depuis la cavité de l’intestin jusque dans le sang. Cette absorption est aussi favorisée par la longueur de l’intestin grêle, qui est de 6,7 à 7,6 m.

Conséquence : moins nous avons de cheveux, plus l’absorption des nutriments est faible. Résultat, pour maintenir sont potentiel énergétique, il faut consommer de plus grande quantité de nourriture.
  
Tignasse de 9 mètre.





Les cheveux de la tête reflètent la condition physique et mentale et plus particulièrement celle de la période de croissance des cheveux. Sur chaque cheveu sont inscrites les différentes phases de sa croissance, l’extrémité reflétant le passé et la racine le présent. L’analyse microscopique d’un cheveu révèle les variations de son épaisseur, sa couleur, sa rigidité, sa texture et l’état de ses boucles. Si nous examinons un cheveu dont la pousse a pris un an, nous pourrions le diviser en sections comprenant les quatre saisons ou les douze mois de l’année, et voir ainsi quel genre de nourriture a été consommée, quelles maladies sont apparues, ainsi que les variations mentales correspondantes. 



En voici quelques exemples : 

1° Qualité des cheveux.

Alimentation spécifique prédominante : 
  • Épais, clairs = Protéines et graisses. 
  • Épais, foncés =/ Hydrates de carbone, protéines et huiles végétales. 
  • Fins, clairs = Aliments de qualité animale ou végétale, biens cuits et salés. 
  • Fins, foncés = Aliments de qualité végétale, bien cuits et salés. 
  • Bouclés = Aliments d’origine animale salés, dans des conditions climatiques tempérées.
  • Bouclés serrés = Plus d’hydrates de carbone et un fort ensoleillement dans un climat tropical. 
  • Raides = Aliments d’origine animale ou végétale, en général bien équilibrés. 
  • Gris ou blancs = Aliments de qualité animale ou légumes bien cuits et salés.

Le cuir chevelu peut être divisé en zones correspondant à certains organes du corps.





Zones du cuir chevelu et partie ou organe du corps.

Devant (A) 
Reins, vessie, le système excrétoire et ses fonctions. 
Côté (B) 
Poumons, gros intestin et leurs fonctions. 
Haut (C) 
Cœur, système circulatoire, intestin grêle et leurs fonctions. 
Côté vers l’arrière (D) 
Rate/pancréas, estomac et leurs fonctions. 
Dos (E) 
Foie, vésicule biliaire et leurs fonctions. 

La qualité des cheveux reflète la condition de l’organisme.


L’extrémité des cheveux est en rapport avec les parties internes du corps, les racines avec celles de la périphérie. Ainsi, les variations de couleur et autres caractéristiques se produisant sur certaines zones de la tête correspondent aux organes, glandes, systèmes et fonctions et en révèlent la condition. 
A. Les extrémités des cheveux fourchues sont caractéristiques d’une condition yin (division) des parties internes du corps, provoquées par l’abus d’aliments en général et plus particulièrement par le sucre, les douceurs, les huiles et les graisses, les fruits et leur jus, ainsi que par un manque de céréales dures et fibreuses, de légumes, d’algues et de minéraux en bon équilibre. Cette condition reflète surtout l’état des ovaires et de l’utérus, de la prostate et des testicules, donc en général les fonctions reproductives sont affaiblies. 
B. Les cheveux gris ou blancs se développent normalement avec l’âge, et c’est un bon exemple prouvant qu’une condition physiquement très yang et contractée produit cette couleur. Un excès de nourriture de provenance animale ou végétale, soumise à une cuisson prolongée, avec une grande quantité de sel ou minéraux, sans suffisamment de légumes frais à feuilles peut facilement faire apparaître cette couleur, comme du reste le sel de mer gris ou les produits farineux grillés ou cuits au four et salés. 
À mesure que les cheveux deviennent gris ou blancs, les fonctions du foie et de la vésicule biliaire manquent d’activité et le caractère de la personne devient rigide, têtu et étroit d’esprit. 
C. Les cheveux humides ou secs. – La consommation exagérée de liquides (toutes les boissons, les fruits, leur jus et divers liquides employés pour la cuisson) est en rapport avec ce genre de cheveux, dans ce cas, les fonctions circulatoires et excrétoires sont suractivées, avec comme conséquence des urinations trop fréquentes. Mais une chevelure sèche, par contre, est liée à la déshydratation. 
Dans ce cas, en plus des fonctions du foie et de la vésicule biliaire, celle de la rate/pancréas est aussi anormale, avec une stagnation au niveau des fonctions circulatoires et respiratoires. 
D. Les cheveux gras. – Cette condition est créée par l’abus de graisses et d’huiles d’origine animale ou végétale, mais à ne pas confondre avec l’accumulation graisseuse sous-cutanée, empêchant la transpiration et étant surtout formée de graisses et d’huiles non saturées. 
Dans le cas de cheveux gras, on peut constater que des mucosités s’accumulent dans les poumons, les intestins et les organes reproductifs, causés par un taux trop élevé d’acides gras dans le sang. Cette accumulation inhibe les fonctions respiratoires, digestives et reproductives et produit des symptômes de fatigue générale et de paresse. 
A. Les pellicules sont une élimination d’excès nutritionnel, surtout de protéines et de graisses, créant cette écaillure du cuir chevelu, mais peuvent aussi provenir d’un abus de nourriture en général, ou de n’importe quels produits animaux, d’aliments huileux et gras, d’origine animale ou végétale. Physiquement, les pellicules reflètent des problèmes rénaux et excrétoires, et psychologiquement un tempérament changeant, indécis, excité et coléreux.

Cheveux asiatique de bonne qualité.Alimentation équilibrée, plutôt végétarienne avec poissons et céréales (riz).



2° - La Calvitie 


La perte des cheveux est très répandue à notre époque. Elle se manifeste généralement sous trois formes et par zones bien spécifiques. Chaque genre de calvitie résulte d’une des deux causes décrites ci-dessous :





  1. La calvitie des parties latérales du cuir chevelu, juste au-dessus du front est causé par l’expansion des tissus, et produite par une surabondance de liquides et d’aliments yin, toutes les boissons, les fruits et leur jus, les boissons sucrées, les sucres, les stimulants, les produits chimiques, les drogues ou les médicaments, les légumes crus ou d’origine tropicale, tomates, aubergines. 
  2. La perte des cheveux juste au dessus du front et extrêmement courante chez les jeunes hommes actuellement. Elle est causée par une forte consommation de café, de sucre et de lait.










 




B. La calvitie du sommet et de l’arrière de la tête est liée à l’excès d’aliments yang : viande, volaille, œufs, fromage salé, poisson salé. Les protéines animales, les graisses fortement saturées, l’excès de sel favorisent ce genre de calvitie. Dans ce cas, on peut constater le développement d’accumulations graisseuses et de mucosités au niveau du cœur, foie, pancréas et des organes reproductifs, avec aussi une tendance au durcissement des muscles et des tissus. Cette condition favorise l’apparition de troubles cardio-vasculaires, de déséquilibres digestifs chroniques, la formation de kystes ou tumeurs, et crée une attitude mentale plus agressive, pratique et matérialiste.



C. La calvitie s’étendant du front jusqu’au centre du crâne, sur une grande surface, est causée par la combinaison des deux conditions décrites plus haut (À et B) : les catégories d’aliments très yang et ceux de qualité extrêmement yin. (sucre, fruits, jus de fruits, additifs chimiques,, drogues.) Cette condition peut produire des maladies morbides aiguës et de dégénérescence. Du point de vue psychologique une tendance au changement d’humeur, à l’irritabilité et à un manque de stabilité et de générosité.




La perte de cheveux par plaques peut se produire temporairement sur une zone bien déterminée du crâne, provoquée par une ou deux formes d’alimentation décrites plus haut. La localisation de ce genre de calvitie est en corrélation avec un déséquilibre passager de la partie du corps correspondante. Par exemple, une zone dégarnie sur le sommet du crâne, près de la spirale des cheveux, est en rapport avec un brusque excès de produits animaux, perturbant les fonctions de l’intestin grêle. Si ces zones sont situées sur les parties latérales de la tête, c’est une indication d’une soudaine surconsommation de grandes quantités de graisses animales, produits laitiers et huiles végétales, ainsi que de fruits ou jus de fruits déséquilibrants temporairement les fonctions pulmonaires. 


Chimiothérapie

Sanpaku supérieur
et
     Perte totale des cheveux
                                                                                                    

APRÈS------------------------------AVANT





Cordages vieux de 300 ans fabriqués avec des cheveux de femmes japonaises tressés, totalement imputrescibles servant au halage et à l’arrimage des bateaux dans le port de Kyoto.


********************


LE FRONT







Front : étroit, bombé, haut, large, emplacement des rides.

Notre étude du visage va se dérouler d'une manière détaillée depuis le front jusqu'au menton. C'est le front qui éclaire l'homme par rapport à l'animal ; même dans l’espèce humaine, un front bas, quasi-inapparent, rappelle l'animalité.

Naturellement, la forme du crâne est conditionnée par les circonvolutions du cerveau. Il existe une discipline, la phrénologie, selon laquelle les reliefs du crâne correspondent aux facultés et aux instincts ayant leur siège en des endroits déterminés de l'encéphale. Ainsi le relief variable du front laisse apparaître des facultés intellectuelles et émotives plus ou moins marquée(Fie. 1·2·3) 






Bien qu'il importe que les qualités révélées par le crâne soient confirmées par des signes recueillis dans différentes parties du corps, on peut observer dans un premier degré d'investigation les aspects psychologiques suivants : 

Fig. 1. Front apparent, bombé: cette forme indique la prédominance des facultés intellectuelles orientées sur les pensées abstraites et théoriques. Tendance du sujet à s'impliquer dans de nombreuses circonstances extérieure et à inférer dans la vie d'autrui, à s'identifier. Subjectivité et propension à la confusion. Vie émotionnelle du niveau de la sensiblerie. Le front large et dilaté  exprime une capacité cérébrale fertile. Si la plage frontale est rectangulaire. La cérébralité est plus positive, plus méthodique. Si le haut du front a la forme d'un dôme, l'imagination et la spiritualité sont fertiles. 

Fig. 2. Front plat et partie postérieure du crâne développée: Dominance de l'objectivité, recul par rapport à l'action, sensibilité non affectée par les émotions confuses. Affectivité et sensualité épanouie. Maîtrise de soi. Une plage frontale carrée accentuée par des angles trés marquées indique des tendances matérialistes et une faible sensibilité. 
Les tempes creuses: soulignent une tendance exagérée aux scrupules, au doute persistant, à l'inquiétude permanente. Dépression entre les sourcils: faible capacité d'observation et de discrimination. 

Fig. 3. Front fuyant avec bosse au-dessus des sourcils :
Capacité d’observation. Toujours prêt à l’action. Tendance pratique. Sens critique.

Les Rides

Comme les yeux, le nez et les oreilles, le front frappe d’emblée notre regard. Indépendamment du front lui-même, c’est les rides qui nous intéressent. Tout le monde a des rides sur le front. En diagnostic ces rides sont particulièrement significatives.
C’est notre système nerveux qui produit ces rides. Comme pour d’autres caractéristiques corporelles, les principes yin et yang sont très révélateurs.
La ride la plus élevée sur le front correspond à l’aspect le plus yin de la personnalité, elle représente donc notre nature spirituelle et intellectuelle, et à l’inverse la ride la plus basse yang le côté matérialiste et terrestre.
L’idéal est qu’elles soient longues, droites, et ininterrompues.
Ces trois rides représentent les trois niveaux de l’existence humaine. La ride supérieure – le ciel et la nature spirituelle. La centrale – l’homme, l’égo et la personnalité. La ride inférieure – la terre, pratique professionnelle et faculté à réaliser ses idées.
Des interruptions dans l’une ou plusieurs de ces trois rides indiquent qu’il existe un problème ou un conflit dans l’aspect de la vie auquel ce trait correspond. Des rides brisées suggèrent que cette personne devra faire plus d’efforts pour maîtriser le domaine concerné.


1° Une seule ride sans interruption : santé solide, énergie vitale stable.





2° Nombreuses rides ininterrompues : santé fragile et fluctuante. Varie souvent. Souvent sujet au Sanpaku.  









3° Nombreuses rides brisée : personnalité imprévisible de santé fragile.






4° Rides brisée en “oiseau volant “ : personnalité extrémiste, et changeante. Santé instable.




6° Rides verticales sur le front : De nombreuses rides verticales sur le front sont un signe d’intelligence, de sens critique. Personnalité prudente qui réfléchit beaucoup.





7° Rides verticale et horizontale.
Dénote une personne extrêmement intelligente, d’une grande sensibilité et d’une grande nervosité.





8° De longues rides horizontales .
Larges épaisses en forme de vague, apparaissant avant 40 ans signale une consommation excessive de boissons en tout genre. (jus de fruits, eau minérale, laitage, etc.) C’est souvent le cas chez les sportifs. Sous la pression et la désinformation des lobbys de l’eau en bouteilles, il est recommandé de boire beaucoup plus que nécessaire.
Cette pratique fatigue les reins qui à la longue vont se détériorer. Les reins ne sont pas une pompe, mais un délicat filtre composer de minuscule capillaire – les glomérules de Malpighi. Ne les noyez pas. Selon mon expérience, 1,5 litre/jour son suffisant en temps normal, pour une personne normale.     
Cependant, après 50 ans, il est normal que ces rides se forment par la contraction des tissus du front. Elles représentent les systèmes principaux du corps comme suit : 
Dans le cas où il y a quatre lignes horizontales, ne tenez pas compte de la ligne supérieure ou de l’inférieure, en éliminant la plus faiblement marquée.
La ligne inférieure : représente les systèmes digestif et respiratoire et correspond à la ligne de vie de la main. 
La ligne médiane : elle représente le système nerveux et correspond à la ligne de l’intellect de la main. 

La ligne supérieure : elle représente les systèmes circulatoire et excrétoire et correspond à la ligne de cœur. 




Il est possible de rencontrer une personne n’ayant qu’une ride nettement visible. Si c’est la ligne centrale de la personnalité, celle-ci sera très forte, puissante et suscitant l’admiration.
L’égocentrisme peut être un grand danger pour ces personnes, qui peut les amener à croire qu’elles sont au-dessus des contingences habituelles de la vie. 
Si c’est la ride du haut, celle du ciel, elles seront très idéalistes, mais manqueront de sens pratique.

Quant à celle ayant une ligne basse, de terre, elles possèdent un sens pratique très développé, et rechercherons un indispensable besoin de sécurité matérielle.


5° Rides verticales inter sourcil.




Lors d’un diagnostic, nous allons souvent rencontrer des patients avec une ou deux rides verticales plus ou moins prononcées, entre les sourcils, au-dessus de la base du nez. Ces lignes révèlent l’état du foie. Une personne dont le foie est malade, dû à une alimentation malsaine, trop cuite, trop yang, salée, carnée avec des abus d’alcool, souffrira d’une hostilité extrême et d’accès de colère inexplicables. 
Avec 3 lignes profondes, cette personne est beaucoup trop yang. Très agressive, têtue et même obsessionnelle. Elle risque d’être victime d’accidents. Elle a besoin d’un apport de yin : promenades, musique, fruits et légumes peu cuits.  
1 ride unique bien marquée = une forte constitution, de la volonté, mais également des problèmes de foie. Attention danger.


Les personnes souffrant de problèmes au foie indiqué par des rides entre les sourcils ont intérêt à réduire leur consommation d’alcool, éviter les aliments trop riches en graisse ou trop sucrés, éliminer les conservateurs, colorants et autres produits chimiques, ainsi que les céréales raffinées, comme le riz blanc et le pain blanc. Le rôle du foie est de purifier le sang ; plus celui-ci est pollué, plus l’organe hépatique doit faire d’efforts pour en éliminer les toxines. Si ces poisons restent à l’intérieur du foie, ils affectent son bon fonctionnement et son efficacité. Les vaisseaux sanguins parcourant cet organe durcissent, empêchant la libre circulation de sang et d’oxygène. La diète macrobiotique souligne que les légumes verts à feuilles, le maïs et le boulghour complet, ainsi que de petites quantités d’aliments au goût acide, comme des pickles, de la choucroute et des cornichons, stimulent le foie, accroissent la circulation du sang en son sein, et favorisent le rétablissement d’une bonne santé.    





Cette homme, un indien d'Amérique à 120 ans




*******************


LA LANGUE  

La langue est reliée au cœur, elle reflète la vitalité des organes et la condition actuelle du tube digestif dans sa  totalité.








Forme et couleur : 

1° – Charnue, souple, vermillon, humide sans enduit : atteste d’un bon état de santé. 
Décolorée = anémie 
Points violets = affection intestinale
Pourpre = intoxication du foie 
Violacée = affection du cœur et des reins.

2° – Pointue, rigide, rétractée = Foie et raideur musculaire. Agressivité, étroitesse d’esprit.

3° – Divisée en deux = ambivalence alimentaire, très yang et très yin.

4° – Zones correspondants aux différents organes = Foie – Cœur – Estomac – Reins – Rate.

5° – Enduit : blanc à jaune envahit la Zone 1 = problèmes d’estomac. 

Zone 2 = tout le système digestif et concerné.  

Zone 3 = grave affaiblissement du cœur.

6° – Gonflée = délestage de l’énergie du cœur – apoplexie.

7° – Langue mince et étroite, tremblante = épuisement de l’énergie du cœur et de la rate.

8°– Rétractée, râpeuse, épaisse = perturbation du foie, épuisement généralisé.


********************


La dextérité de la langue est directement liée à la condition du cœur. Un cœur robuste se révèle par une bonne élocution, mais en revanche une mauvaise articulation des mots indique un problème cardio-vasculaire, comprenant les souffles au cœur, l’arythmie, les angines de poitrine, ou un afflux sanguin insuffisant, que l’on appelle insuffisance coronarienne. Le fait de bégayer tout d’un coup, révèle, là aussi un cœur trop faible suite à une consommation excessive de liquides. 
En diagnostic, nous considérons que le bout de la langue révèle l’état actuel du mental. On trouve souvent de petits boutons rouges longeant le rebord avant de la langue. Ceux-ci révèlent un degré plus élevé que la moyenne de stress, de tension et de peur. C’est l’indication que la personne affectée a tendance à réfléchir énormément, d’où découle un surmenage, une fatigue du cerveau et du système nerveux. 
La zone médiane de la langue correspond aux systèmes digestifs et respiratoires. L’arrière correspond aux reins et au système reproductif. 

Une langue en bonne santé doit être propre et claire. 
Cette propreté est le reflet d’une bonne digestion et d’une bonne circulation sanguine, et d’une modération en ce qui concerne la quantité d’aliments consommée. 
Souvent, néanmoins, la langue est couverte d’une espèce de mousse blanche, sous forme d’une pellicule uniforme ou de petites tâches. Des concentrations de mousse dans une des zones mentionnées ci-dessus révèlent un stress et une stagnation particulière dans la partie correspondante du corps. 
Il existe deux causes principales de cette mousse blanche sur la langue : 

1. Des niveaux excessifs de graisses, de cholestérol, de produits laitiers et de produits cuits au four dans l’alimentation ; ces aliments créent une congestion dans l’organisme. La graisse et le cholestérol provenant de la viande, des œufs et des produits laitiers bloquent la circulation du sang et s’accumulent sous forme de plaque dans les vaisseaux sanguins, les capillaires et les artères. Les aliments cuits au four peuvent parfois être difficiles à digérer. 
2. Le fait de trop manger. Plus vous mangerez, plus il vous sera difficile de digérer convenablement. Il s’agit tout simplement d’une question de bon sens. Les sages de toutes les époques, hommes et femmes, ont toujours affirmé qu’un des secrets de la longévité est d’éviter d’avoir l’estomac trop plein. 
Lorsqu’on trouve une couche épaisse de mousse blanche sur la langue de quelqu’un, cela indique que la stagnation est particulièrement accentuée dans le tube digestif. Les intestins ne parviennent pas à effectuer convenablement leur travail d’élimination ; par conséquent, il s’y produit une accumulation importante. Le corps tente par tous les moyens d’éliminer cet amas, y compris par la langue. Le même mécanisme est à l’œuvre quand nous ressentons des douleurs à l’estomac ou que nous avons un goût désagréable dans la bouche. Le corps tente alors de se décharger du problème en l’expulsant vers le haut par la bouche, ce qui donne naissance à ce goût désagréable dans la bouche. 
À part cette mousse blanche qui recouvre la langue, celle-ci peut changer de couleur, virant même parfois au marron foncé ou au noir. Les teintes sombres, surtout le noir, sont le signe d’un rejet important de toxines par les reins. En général, une langue noircie est le signe d’un problème grave. Cela veut dire que le fonctionnement des reins est extrêmement affaibli et déficient ; la personne concernée a alors intérêt à rechercher une assistance médicale immédiate. 
La langue peut aussi jaunir, ce qui indique un problème au foie, à la vésicule biliaire ou à la rate. Cette teinte jaune révèle un excès de bile dans le sang. 

De temps à autre, vous verrez des boutons se développer sur la langue. De telles éruptions cutanées indiquent des problèmes au niveau de la rate et de l’estomac, causés par une consommation excessive de nourritures acides, telles épices, sauce tomate, aubergine, poivrons et sucre.






Langue verdâtre envahie de champignon remontant de l’estomac après un traitement sévère aux antibiotiques et destruction de la totalité des bactéries qui maintenaient l’équilibre biologique.





*******************




Fin de l’article N°5 - Cheveux - Front - Langue.

Prochain article N° 6  du manuel de diagnostic :  



Nos autres sites et blogs.

http://www.editionsdutao.com









Gérard Le Wenk :  2015 - 1315 - La Sarraz - Vaud - Suisse.