samedi 19 décembre 2015

COMPRESSES DE GINGEMBRE

Grand classique de la pharmacopée japonaise grâce à sa grande efficacité et à son large spectre thérapeutique, la compresse de gingembre a été utilisée pendant des millénaires dans la médecine d’Extrême Orient.


En terme yin-yiologique la racine de gingembre est très yin, odeur forte piquante, forme expansive, pousse sous un climat chaud et humide. Le yin du gingembre aide le yang de la chaleur de la compresse à pénétrer profondément dans les tissus adipeux. La fomentation  de gingembre a un effet global yang, cela serait donc une erreur de l’utiliser dans des situations et dans des zones caractérisées par le yang.


Ne jamais appliquer une compresse de gingembre:

Au niveau du cerveau c’est-à-dire dans toute la zone des cheveux. 
( Le cerveau est très yang, concentration centripète d’énergie).
Sur le cœur (organe yang).
Pour un enfant de moins de deux ans.
Pour une personne âgée de plus de 75 ans. 
 Sur l’abdomen d’une femme enceinte (zone yang)
En cas de crise d’appendicite .(la cause est yang)
En cas de forte fièvre + de 39,5° .
Sur une tumeur cancéreuse la compresse doit être limitée à 2 ou 3 minutes et être obligatoirement suivie d’un emplâtre de taro.
Si la douleur empire pendant le traitement.

Situations dans lesquelles la compresse de gingembre est recommandée.

En dehors des 7 restrictions décrites ci-dessus, la compresse de gingembre peut être appliquée dans toutes les situations, seule la durée d’application variera.

Calculs rénaux, reins contractés, arthrite, bronchite, états inflammatoires, foie, vessie, crise d’asthme, kystes, fibromes, fractures, crampes, douleurs dorsales, sinusite, rhumatisme. etc.

Mise en œuvre :

Préparation de l’eau de gingembre. Quantité pour 3 ou 4 séances.
Porter à ébullition 4 à 5 l d’eau dans un récipient inox couvert.
Râper 200 gr de gingembre frais dans une coupe en verre.
Introduisez la pulpe dans un petit sac de coton, fermez-le avec une ficelle.




Déposez ce sachet dans l’eau frémissante et laissez-le. L’eau ne doit jamais bouillir, les éléments actifs seraient rapidement détruits. Si vous ne disposez pas d’un sachet, introduisez directement le gingembre râpé dans l’eau chaude, laissez infuser 10 minutes et filtrer dans une passoire fine.




Pour être efficace, la préparation doit être maintenue bien chaude à température constante sur une plaque ou un chauffe-plats.

Application des compresses.

Mettre des gants en caoutchouc épais, plongez un linge de toilette dans la préparation, laissez-le bien s’imprégner, puis essorez-le au-dessus du récipient.










Dépliez le linge et appliquez cette compresse sur la zone à traiter,  directement sur la peau  (contrôlez la chaleur sur votre joue pour ne pas brûler le patient ). Puis recouvrez ou enveloppez la  zone avec un second linge épais et une couverture.

Dès que le patient ne ressent plus la sensation de chaleur, renouveler l’opération avec une autre compresse que vous aurez préparée entre-temps. Pratiquement, cela signifie que vous appliquez une nouvelle compresse toutes les 3 ou 4 minutes. La zone traitée doit devenir rouge, mais attention aux régions ou la peau est plus délicate, poitrine, bas ventre, etc. le but rechercher n’est pas de brûler, mais d’appliquer une compresse aussi chaude que possible tout en restant supportable.

Une séance de compresse dure environ 1/2 heure et se compose de 10 applications de 3 minutes. Plusieurs séances sont parfois nécessaires pendant plusieurs jours et même dans certains cas 1 mois. Terminez la séance en frictionnant vigoureusement la colonne vertébrale, les pieds et les mains, avec un linge trempé dans l’eau de gingembre, pour activer et stimuler la circulation de l’énergie.

À la fin de chaque traitement, toutes les serviettes doivent être soigneusement rincées et séchées. L’eau restante jetée dans les toilettes, le récipient bien lavé.


Bain de pieds à l’eau de gingembre:

4 l. d’eau, 150 gr de racine de gingembre. Râper le gingembre directement dans l’eau. Chauffer sans bouillir.  Laisser reposer 10 minutes. Verser dans une cuvette, dès que la température le rend possible, tremper les pieds une demi-heure pas plus haut que la cheville (rotule). Masser et frotter énergiquement. Râper tous les cal, durillons, corne plantaire, etc. Indiqué pour rétablir la circulation de l’énergie dans les jambes, pieds froids, ongles incarnés, paralysie musculaire. 
Contre-indication : cancer — varice — ulcère variqueux.



********************




Prochain article dans soins et traitements :

Les maladies de la peau.



http://alertevotrecorpsvousparle.blogspot.ch/2016/02/les-maladies-de-la-peau-en-general.html





Gérard Wenker –  19 - Décembre 2015